Validez au moins 2 trimestres retraite pour l’année complète

Jusqu’à présent, un travailleur indépendant pouvait ne valider pour une année complète d’exercice qu’un trimestre retraite, contre 4 maximum.

En effet, la validation des trimestres retraite est liée de plus près au revenu dégagé qu’à la durée exercée : on peut valider 0 trimestre en ayant exercé 360 jours, et 4 en ayant travaillé 10 jours. Tout dépend du revenu dégagé sur la période de référence. En 2 modifications, la réglementation simplifie grandement l’acquisition de trimestres.

Comment ?

1 En abaissant le seuil de valorisation d’un trimestre. Auparavant de 200 fois le SMIC horaire, il est de 150 fois le SMIC horaire depuis le 1er janvier 2014. Soit 1441€/ trimestre en 2015, et 5764€ pour 4 trimestres. L’ancien calcul exigerait 7688€ de revenus professionnels pour en valider autant, soit plus de 2000€ de plus !

2 En augmentant l’assiette minimale de calcul de la cotisation du régime vieillesse de base : aujourd’hui de 7,70% du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale contre 5,25% auparavant, la cotisation plancher permet de valider au minimum 2 trimestres en exerçant une année complète contre 1 seul auparavant.

Bien entendu, les cotisations correspondantes devront être acquittées.

Découverte : Seniors Magazine site d’actualité pour seniors et retraités